L'abbatiale Saint Pierre

C'est un bel exemple d'Art Roman d'inspiration Saintongeaise. L'extérieur est austère et maintes fois remanié. Le porche roman du XIIème siècle, partiellement démembré, a reçu un plaquage classique. Mais on y voit encore d'intéressantes voussures sculptées. Le clocher nord à deux étages est du XIIème ainsi que le chevet. Le clocher sud est du XVIème, à but purement défensif. Une croix de cimetière également du XVIème rappelle l'exécution du juge Esqui.

A l'intérieur, l'architecture est romane mais les voûtes furent reconstruites au XIVème dans le style gothique. La nef est vaste avec des bas-côtés et un déambulatoire. Les autres points d'interêt sont les chapiteaux, les stalles avec le fameux "moine au tonnelet", le lai d'Aristote, le lutrin du XVème et les fonts baptismaux, également du XVème siècle.coupe enlong

Architecture :

C'est une ancienne abbatiale dont on doit la construction aux moines de l'abbaye.

  Elle est très originale par :                               plan 11

    -son plan : pas de transept, et l'existence d'un déambulatoire.
    -ses dimensions impressionnantes : 45 mètres x 16 mètres, 13 mètres de hauteur de voûte,
    -son décor.

reconstitution abbaye

Au XIème siècle :
Il existait un premier édifice, sans doute charpenté.
Le chevet devait comporter trois absides prolongeant les trois nefs.coupe

Au XIIème siècle :
On décide d'amplifier le chevet par la construction d'un déambulatoire, parti exceptionnel en Gironde à cette époque.
Pourquoi un déambulatoire ?
Il permet de circuler autour du sanctuaire et de vénérer les reliques dans les églises à pèlerinage.
A Vertheuil nous n'avons plus aucune trace d'un tel culte !
Un magnifique clocher (deux sans doute à l'époque) est construit à la jonction déambulatoire-bas-côtés. Il comprend deux étages ajourés, l'un carré, l'autre octogonal.
On couvre la nef d'une voûte en berceau plein cintré plus haute que la voûte actuelle et les bas-côtés de voûtes d'arêtes.
L'église se pare d'un beau décor sculpté.

Le mobilier :

Du XVème siècle quelques éléments intéressants ont été conservés :le lutrin

    -Une remarquable tribune en pierre aux proportions élancées dans le chœur. Sa fonction reste une énigme : tribune d'orgue ?, chaire à prêcher ?
     -Des fonts baptismaux taillés dans une unique pierre (lest d'un navire anglais),
     -les 14 stalles (58 en 1667),
    -Un lutrin.

Des remaniements successifs :

Après la période troublée de la guerre de cent ans, l'Église de Vertheuil a subi d'importants travaux de réfection :

    -Une partie du mur Sud est reconstruite.
    -Les travées du déambulatoire et du bas-côté dont les murs sont refaits sont couverts de voûte d'ogive.
    -Une nouvelle tour, très simple est bâtie, destinée à la défense.
    -Des voûtes d'ogives remplacent la voûte romane dans la nef et dans le chœur.

Sous la menace des guerres de Religion, au XVIème siècle, on décide d'accroître l'efficacité défensive de l'édifice.

    -Une tourelle d'escalier est construite contre la tour sud.
    -les chapelles du chevet sont surélevées pour ménager des pièces fortes percées de meurtrières.
    -Un ouvrage en encorbellement est construit sur l'angle de la façade occidentale.

Sculpture :

On retrouve dans l'ensemble du décor sculpté roman de l'église de Vertheuil l'originalité et la diversité du parti architectural.

Les œuvres les plus anciennes ornent l'intérieur de l'enveloppe du chevet.  Datation, autour de 1100.dtail cahpito1dtail cahpito4

Dernières travées de nef et portail
Trois sculpteurs, au moins, y ont travaillé
Chapiteaux et tailloirs à tiges épaisses, entrelacées, nouées

Mêmes éléments accompagnés de thèmes figurés.

Ces scènes évoquent à la fois certains vices et la menace de leur châtiment, le combat du bien contre le mal.

chapiteau 2 320x200 culot 5 320x200 culot 3 320x200 culot 4 320x200

Dans un style plus vigoureux, l'oeuvre d'un ou deux excellents sculpteurs

1ère voussure : les personnages se tiennent la barbe

2ème voussure : de petits bonhommes tentent de se libèrer des rinceaux

3ème voussure : un personnage sonne de deux trompes pour donner le signal du grand rassemblement des élus. Il est opposé à d'autres opposés deux à deux qui crachent ou mordent les rinceaux.

p1050020 detail porche1 porche dtail 320x200 dsc 0087

Des rapprochements sont à faire avec l'abbatiale St-Eutrope à Saintes et N-D de Poitiers.
Les restaurations de l'église au XIXème siècle :
Le 26 septembre 1840, l'église est classée au nombre des Monuments historiques.
Cependant elle est toujours fort négligée et un rapport de l'architecte Jules Robert indique une série de travaux indispensables à la survie de l'église.

Les travaux, réalisés en 1841-43 par l'architecte Thiac seront encore plus importants :
· 29 m de murs gouttereaux seront rebâtis
· les voûtes des bas-côtés seront refaites
mais, la négligence de Thiac a encore aggravé l'état de certaines parties, comme le clocher nord qu'il faut étayer d'urgence.
Un rapport du 10 mai 1848 établi par un entrepreneur de Pauillac devait définir avec précision les remèdes à apporter.

L'architecte Abadie qui dirige les travaux en 1849 se contente de faire poser des étais.

En 1859, l'architecte Courau prévoit la reconstruction de deux piliers et l'ouverture d'une porte dans le mur ouest. A l'exception du dernier point, ces travaux seront effectués en 1863-64.

Par la suite, le clocher Nord inspirera des inquiétudes et fera l'objet de nouveaux travaux en 1912, 1938 et 1956-57.


INFORMATIONS PRATIQUES

  • Adresse :

    Maire de Vertheuil

    2 Place Saint Pierre

    33108 VERTHEUIL

  • Téléphone :

    05 56 73 30 10

  • Fax :

    05 56 73 38 19

  • Renseignements Amis de l'Abbaye :

    06 42 51 13 40

  • Email :

    amisabbaye-vertheuil@sfr.fr

  • Nous suivre :

Please publish modules in offcanvas position.