Aide à la visite de l'abbatiale

SAINT PIERRE DE VERTHEUIL VOUS DONNE LES CLEFS DE LA VISITE

ab tiale1 9

 

EXTERIEUR

 

UNE ABBATIALE , C'EST QUOI ?abbaye 1 1

C'est l'église d’une abbaye. Si vous vous transportez face à la cour d'honneur de l'actuelle abbaye, vous constatez que l'église est accolée aux bâtiments, formant l'aile en retour, symétrique de l'aile nord qui a été démolie. Sa construction remonte au XIème siècle. C’est une église romane.* Elle a été remaniée au XVème siècle.Quant à l'abbaye d’origine, elle fut construite vers le IXème ou Xème siècle, sur l'emplacement d'une villa gallo-romaine*, peut-être par les moines de l'abbaye de L'Isle (commune d'Ordonnac) après la destruction de celle-ci par les Normands*.Elle fut occupée à partir du XIIème siècle  et jusqu'à la Révolution  par les chanoines réguliers de Saint-Augustin*.Comme vous le découvrirez au cours de la visite, les deux édifices communiquent.Photo prise face à la cour d'honneur.

 

 

UNE NECROPOLE SOUS VOS PIEDSla croix du juge esqui 320x200

Vous vous trouvez sur la place de l’église, sur l'emplacement de l'ancien cimetière du moyen-âge .Retrouvez les dalles de pierre, qui,  tout   autour de la place, matérialisent le tracé de son mur.Une croix, mise en valeur par un socle de pierre, relate qu'ici, dans les années 1570 lorsque les guerres de religion* faisaient rage,  fut exécuté, sur ordre du roi Charles IX, un magistrat protestant du village, le Juge Esqui... Déchiffrez la sentence*, sculptée dans la colonne qui supporte la croix...

 

 

QUERELLE DE CLOCHERSabbaye 3 320x200

La présence de deux clochers, édifiés sur les côtés sud et nord de l'église, est  unique en Guyenne*.Le plus ancien (XIIème siècle) , au nord, est le plus ouvragé. Il est à deux étages, le premier de plan carré, le second de plan octogonal*, tous deux percés de fenêtres romanes* et surmontés d'une corniche*.Le plus récent (XVème siècle),  au sud, est une tour carrée, construite pour la défense , lors des guerres de religion. Retrouvez les meurtrières*.On y accède par l'intérieur mais également par l’extérieur, grâce à la tourelle qui y est accolée.

 

blason de pierre 320x200 blason vertheuil

 

UN BLASON A REDORER
Au-dessus de la porte de la tourelle d'accès au clocher carré, on distingue une sculpture en mauvais état. C’est un blason* qui a probablement appartenu à un abbé au XVème siècle.Découvrons, de haut en bas : Une mitre * et une crosse* (signes distinctifs d'un abbé).Trois coquilles (en référence aux pèlerins sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle*)Un lion rampant signale l'appartenance de la Guyenne au royaume d'Angleterre.Ce blason est désormais celui de la commune. 

 

LECTURE AU CHEVETabbaye chevet 2 320x200


Continuez sur vos pas en direction du café .Un passage entre le chevet* de l'église et le mur de la bâtisse permet d'en faire le tour . De facture romane, restauré avec soin, il présente la particularité d'avoir été surélevé au niveau des trois absidioles*, afin de ménager des pièces fortes sur les voûtes percées de meurtrières.Les guerres de religion, toujours...

 

 

DU REALISME MEDIEVAL AU MANIERISME DU XVIII EMEporche abbatiale 2 320x200

Observez maintenant le porche d'entrée roman. Vous constatez qu'il a été mutilé au XVIIIème siècle par l'ajout d'un encadrement de porte présentant une tête d'angelot...C'est que, jusqu'alors, l'église  était la propriété des  religieux qui y pénétraient à partir de l'abbaye.   Lorsqu'en 1753, elle devint église paroissiale on sacrifia au style Néo-classique...
porche dtail 2 320x200Observez les  trois voussures*.La première présente une rangée de vieillards se tenant la barbe. Vieillards de l'Apocalypse?Sur la deuxième de petits personnages semblables à des pêcheurs, tirent des filets.(?)Sur la troisième, au centre, une personne sonne de la trompe (pour appeler les élus?) tandis que de part et d'autre, des personnages, opposés 2 à 2, s'activent dans la vigne ou les champs(?)A ce jour, les interrogations demeurent. Mais le style confirme le lien qui a existé entre les chantiers de Saint-Eutrope de Saintes et Vertheuil. Un ou deux bons sculpteurs se sont succédés et déplacés sur le "chemin" de Saint-Jacques, d'un chantier à l'autre.

 

INTERIEUR

 

fonts baptismaux 2 320x200

 

UNE PIERRE QUI A ROULE SA BOSSE.

Pénétrez à l’intérieur. Sur la gauche, vous découvrez les fonts baptismaux*. Ils sont cannelés * et monolithes*.Ils auraient été sculptés, au XVème siècle  dans une pierre qui aurait servi de lest* à un navire  commercial anglais venu, à vide, chercher du vin dans la région.

 

vitrail st pierre 320x200

SAINT PIERRE EN MAJESTE
Le Saint patron de l’abbatiale, également  patron de l’Eglise  chrétienne, Saint-Pierre, tenant en mains les clés du Paradis, est représenté dans le vitrail * du côté ouest de l’édifice, à votre gauche, les églises étant orientées vers l’Est, vers Jérusalem où se trouve le tombeau du Christ.

DES PELERINS EN MASSE.dambulatoire 320x200
Retournez-vous vers la nef* .Elle présente une nef centrale et deux bas-côtés se prolongeant en déambulatoire*.Une foule de pèlerins, sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle devait s’y presser et circulait dans le déambulatoire, faisant leurs oraisons*dans les chapelles situées dans les absidioles* derrière le chœur*.La chapelle centrale, rectangulaire, est unique. Il n’en existe qu’un seul autre exemple, justement à Saint-Jacques de Compostelle.Quant au déambulatoire, il n’en existe qu’un seul autre exemple en Gironde, à Guitres.

 

 

le moine au tonnelet 2 320x200 le lai daristote 320x200

DES MOINES AMATEURS DE VIN.

Des stalles* de bois sont placées  de part et d’autre du chœur. Découvrez,  sculpté sur un des accoudoirs, un moine au tonnelet, témoin de la présence des bénédictins *, reconnaissables à leur coule*.Sculptée également la représentation du lai* d’Aristote. Celui-ci s’appliquant à détourner Alexandre le Conquérant des charmes d’une belle indienne indique, par sa posture à quatre pattes qu’il est devenu l’esclave de la femme  qui est sur son dos, comme le sera Alexandre s’il succombe à l’amour...

 

LE VICE PERSONNIFIE.

culot 3 320x200 culot 4 320x200

Levez les yeux pour admirer la voûte du chœur, partagée en 7 pans par des nervures qui s’appuient sur des culots* sculptés. Vous  y découvrez, levant ses jupes, une femme qui serait la représentation d’une déesse-mère celte*, symbole de fécondité*.Autour d’elle des scènes où des hommes s’accouplent avec des bêtes tandis que d’autres s’adonnent à la paresse, des péchés capitaux pour les chrétiens.

 

UN BESTIAIRE FABULEUX.

chapiteau 320x200 chapiteau 2 320x200


Les chapiteaux* situés au sommet des piliers présentent un riche décor sculpté. Formes géométriques, végétales, mais également hommes et animaux, têtes dévorantes ou crachantes,  suppliciés, chasseurs tenant leur faucon, acrobates, oiseaux de proie attaqués par des lions. Autant de symboles du combat du bien contre le mal. Retrouvez-les.

 

le lutrin 320x200MOBILIER ET PRATIQUES OBSOLETES*.
Le lutrin .Cet objet en bois sculpté qui date du XVème siècle servait à poser le livre de chant lors des offices.La chaire. Pour prêcher*, le prêtre montait jadis dans cette petite tour de bois pour surplomber les fidèles et donner plus de force à ses critiques ou ses conseils

confessional 320x200 chaire 320x200

pour mener une vie sans péché.Le confessionnal. Tout chrétien, pour être en paix avec sa conscience et pardonné,  devait régulièrement avouer ses péchés au prêtre installé dans la petite guérite fermée alors que lui s’agenouillait à côté pour les dire à voix basse.Localisez-les dans l’église.

 

 

L’OBJET-MYSTERE.lobjet mystre 320x200
Dans le mur nord du  chœur, au-dessus des stalles, vous apercevez une belle construction sculptée au XVème siècle  qui s’élève vers la voûte.Est-ce une chaire à laquelle on aurait accédé par un escalier situé dans le pilier ?Est-ce le support sur lequel reposait l'orgue ?Qu’en pensez-vous ?  


Conception, Réalisation Michèle MORLAN-TARDAT - Photos Pierre-Louis Delaittre

 

 

Trente-six chandelles pour vous éclairer.

    Absidiole : Petite chapelle en demi-cercle d'une abside (extrémité d'une église derrière le choeur* lorsqu'elle est arrondie ).
    Bénédictin : Moine appartenant au groupe religieux fondé par Saint-Benoît .
    Blason : Ensemble des signes distinctifs d'une famille noble,  d'une collectivité.
    Cannelé : Qui présente un sillon creusé dans la pierre, le bois, le métal dans le sens de la longueur.
    Celtes : Groupe de peuples vivant en Europe de l'ouest du Xème au IIIème siècle avant Jésus-Christ.
    Chanoines réguliers de l'ordre de Saint-Augustin : Religieux d'un rang élevé, appartenant à un groupe fondé par Saint-Augustin et obéissant à une règle.
    Chapiteau: Partie élargie qui couronne la tige d'une colonne.
    Chevet : Partie extérieure d'une église qui se trouve à  l' extrémité de la nef*.
    Choeur : Partie de l'église où se trouve l'autel et où se tient le prêtre pendant la messe.
    Corniche : Partie qui dépasse d'un mur.
    Coule : Vêtement à capuchon porté par certains religieux.
    Crosse : Bâton  recourbé à son extrémité supérieure , porté par un religieux de rang élevé (évèque par exemple).
    Culot : Partie inférieure d'un ornement d'architecture.
    Déambulatoire : Galerie qui tourne autour du choeur d'une église et qui relie les côtés.On y déambule (on s'y promène).
    Fécondité : Possibilité d'avoir beaucoup d'enfants.
    Fonts baptismaux : Bassin placé sur un socle , destiné à recevoir l'eau du baptême.
    Guerres de religion : Lutte armée entre les Catholiques et les Protestants au XVIème et XVIIème siècle.
    Guyenne :  Ancienne région française dont le nom est dérivé d’Aquitaine, comprenant principalement  les actuels départements de Gironde, Lot et Garonne, Dordogne, et qui appartint un temps à l’Angleterre.
    Lai : Poème du Moyen-Age.
    Lest : Poids dont on charge un navire pour qu’il  reste en équilibre sur l’eau.
    Meurtrière : Ouverture pratiquée dans un mur de fortification pour tirer sur les assaillants.
    Mitre : Haute coiffure triangulaire  de cérémonie portée notamment  par les évèques.
    Monolithe : Qui est d’un seul bloc de pierre.
    Nef : Partie comprise entre le portail et le chœur d’une église  dans le sens de la longueur et où se trouvent les croyants venant prier.
    Normands : Nom donné aux envahisseurs venus de Norvège et du Danemark au IXème  siècle
    Obsolète :Dont on ne se sert plus.
    Octogonal : Qui a huit côtés.
    Oraisons : Prières.
    Prêcher : Enseigner la conduite à suivre lorsque l’on est chrétien.
    Roman,romane : Qui a des ouvertures et des voûtes  arrondies qui rappellent ceux des monuments construits par les Romains.
    Saint-Jacques de Compostelle : ville du Nord de l’Espagne où, depuis le Moyen-âge on se rend en pèlerinage, parfois à pied, pour honorer le tombeau de Saint-Jacques.
    Sentence : Décision d’un juge.
    Stalles :Sièges de bois à dossier élevé qui garnissent les deux côtés du chœur et dans lesquels s’asseoient les religieux.
    Villa gallo-romaine : Domaine agricole de cette époque de l’histoire de France qui a vu les Romains s’installer dans certaines régions de Gaule    et y fonder une civilisation (Du Ier au IVème siècle de notre ère.)
    Vitrail :Panneau constitué de morceaux de verre, généralement colorés, assemblés pour former un motif décoratif, une scêne avec des personnages..
    Voussure : Chacune des parties en arc de cercle qui surmontent le  portail d’entrée d’une église.

INFORMATIONS PRATIQUES

  • Adresse :

    Maire de Vertheuil

    2 Place Saint Pierre

    33108 VERTHEUIL

  • Téléphone :

    05 56 73 30 10

  • Fax :

    05 56 73 38 19

  • Renseignements Amis de l'Abbaye :

    06 42 51 13 40

  • Email :

    amisabbaye-vertheuil@sfr.fr

  • Nous suivre :

Please publish modules in offcanvas position.